Aéroports    


Pour votre confort et votre sécurité, merci de vous renseigner sur les contrôles de sécurité potentiels, surtout ceux effectués dans les aéroports.

 

Il sera peut-être nécessaire de laisser votre prothèse dans votre bagage en soute, afin d’éviter que les agents de sécurité n'aient une raison d’examiner vos organes génitaux.


N'oubliez pas que les procédures et règlements de sécurité diffèrent d'un pays et d'un aéroport à l'autre.


Il est rare que des informations soient fournies au public à ce sujet. Il ne faut pas se fier uniquement aux règlements figurant dans les publications à l'attention des voyageurs.

 

Si un agent de contrôle remarque que vous portez un élément non biologique (votre prothèse) sur votre corps, attendez-vous à ce qu'il l'inspecte plus en détails. Il est possible qu'on vous demande de montrer votre prothèse, voire de la retirer afin qu'elle soit inspectée. Une nouvelle fois, ne vous fiez pas aux publications qui disent le contraire.*


Si vous refusez de vous soumettre aux exigences des agents de contrôle, vous risquez non seulement de ne pas pouvoir embarquer, mais également de ne pas être autorisé à quitter l'aéroport pour rentrer chez vous.

 


Détecteurs de métaux

 

La prothèse ne contient aucun élément métallique. Par conséquent, elle ne déclenchera pas les détecteurs de métaux.

 

 

Lorsque vous prenez l'avion à partir des États-Unis, vers les États-Unis ou entre des États des États-Unis, vous êtes obligé de vous soumettre à l'une des procédures suivantes* (cela peut également être le cas dans d'autres pays)

Scanners corporels

De nombreux aéroports disposent de files de sécurité séparées menant, l'une au scanner corporel, et l'autre au détecteur de métaux. Il est parfois possible de choisir sa file. Dans la plupart des pays, il est rare que le scanner corporel soit utilisé, mais préparez-vous à cette éventualité au cas où on vous demanderait de vous soumettre à des procédures de sécurité supplémentaires.



Il est possible qu’on vous demande de passer au scanner corporel, parce que vous avez l’air nerveux ou que vous semblez vouloir éviter de passer au scanner, ou encore pour des raisons de profilage. Certaines personnes sont soumises à des examens plus poussées par les agents de sécurité en raison de leur couleur de peau, de leur nom, de leur pays d’origine, de la destination dans laquelle elles se rendent, de leur nationalité et de leur genre (qui semble indéfini ou différent du sexe indiqué sur les papiers d’identité).


Si vous devez passer au scanner corporel et que vous portez votre prothèse, les agents de contrôle la verront certainement (et s'ils la voient, attendez-vous à ce qu'ils veuillent l'inspecter).


Il est parfois possible de refuser de passer au scanner corporel (certaines personnes refusent pour diverses raisons : radiations, respect de la vie privée, etc.)

 


*Aux États-Unis, vous avez le droit de refuser de vous soumettre au scanner ("opt out") - mais vous devez le dire expressément. Si vous refusez de passer au scanner, vous devrez accepter de vous soumettre à une fouille corporelle par palpation (voir ci-dessous).



Fouilles corporelles

Les prothèses sont conçues pour être réalistes au toucher, mais un agent de contrôle habilité à toucher vos organes génitaux se rendra bien compte qu'ils ne sont pas biologiques. **

 



** Il existait auparavant une page d'informations en ligne destinée à rassurer les personnes sur ce qui les attendait lors des contrôles de sécurité pour les vols en partance ou à destination des États-Unis. Le lien vers la page était le suivant : http://www.tsa.gov/traveler-information/transgender-travelers, mais la page semble avoir été supprimée du site internet de la TSA. Si vous retrouvez la page en question ou une page similaire, merci de m'en informer afin que je puisse insérer le lien ici.


**Jusqu’à présent, personne n’a signalé avoir rencontré de problème lors d’une fouille corporelle ; à plusieurs reprises, les fouilles se sont déroulées sans aucun problème.